La mobilité, un enjeu fort du Pôle Métropolitain

 

Depuis 7 ans, les élus ont lancé des actions en faveur de la mobilité, sous toutes ses formes, sur le territoire du Pays du Mans dans un premier temps et désormais à l’échelle du Pôle métropolitain.

Concrètement, ces actions sont très visibles puisqu’elles concernent notamment les aménagements des parkings de haltes TER et de liaisons douces. En termes de réflexions, le territoire est force de proposition pour le développement des transports collectifs et lance actuellement des actions en faveur du management de la mobilité (plans de déplacements entreprise et administration, etc.) et des nouveaux services de la mobilité (covoiturage, autopartage, vélos en libre-service, transport à la demande, etc.).

Ces actions liées à la mobilité font l'objet des trois premières actions du PCET du Pays du Mans.

Les actions mobilité du PCET

 

 

Des projets concrets en faveur des modes alternatifs

Du fait de sa configuration, le Pays du Mans est un territoire façonné par les habitudes de déplacements de ses habitants. C’est pour cela que les élus ont souhaité réfléchir sur les améliorations possibles, notamment pour les transports collectifs et les modes actifs (marche à pied et vélo).

  • Les transports collectifs

Des réflexions sont menées à la fois sur les transports collectifs routiers, en lien avec le Conseil Départemental de la Sarthe et Le Mans Métropole, et le transport collectif ferré, en lien avec la Région des Pays de la Loire. Afin de faciliter ces démarches et les échanges entre les différents partenaires, le Pays du Mans est devenu en 2013 structure coordinatrice auprès des autorités organisatrices de transport (AOT). Il est actuellement le seul pays en France à être organisé de cette manière.

Ces réflexions, initiées par le Pays du Mans et avec l’appui technique du CAUE de la Sarthe, ont abouti à des aménagements emblématiques que sont les parkings de haltes TER des communes de Teillé, Montbizot, La Guierche, Neuville-sur-Sarthe et Saint Gervais-en-Belin. D'autres projets sont en actuellement en cours comme à Ecommoy par exemple. Ces nombreuses réalisations sont financées en grande partie par les contrats de territoire (NCR, LEADER).

Du fait des réflexions engagées sur le territoire depuis 2010, la Région des Pays de la Loire a proposé la création de deux haltes TER supplémentaires : la première à l’hôpital du Mans, à proximité de la station de tramway T1, et la seconde à Moncé-en-Belin. Les études préliminaires sont en cours et la mise en service de ces haltes est prévue en 2019.

  • Les modes actifs

Le Pays du Mans initie également et accompagne ses collectivités membres dans le cadre de projets d'aménagement de liaisons douces et de mobilité durable (Coup D'Pouce par exemple).

Près d'une quarantaine de ces projets ont déjà été accompagnés et soutenus, via les contrats de Pays, au cours de ces 5 dernières années : liaisons intra-communlaes, Boulevard Nature de Le Mans Métropole, etc.

 Le programme Mobilité Durable

Dans la continuité des nouveaux aménagements créés en faveur des transports collectifs et des modes actifs, le Pays du Mans (et le Pôle Métropolitain Le Mans - Sarthe) s'est engagé en 2015 avec la Délégation Régionale des Pays de la Loire de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie) dans un  programme d’actions pluriannuel de mobilité durable.

Ce programme consiste à développer le management de la mobilité et déployer de nouveaux services à la mobilité sur le territoire du Pôle Métropolitain.

Le management de la mobilité, qu’est-ce que c’est ?
Il vise le changement des comportements et des habitudes de transport. Il favorise donc des mesures et des initiatives incitant à l’usage des modes de transport alternatifs à la voiture individuelle.

Les nouveaux services à la mobilité, de quoi s’agit-il ?
Ils complètent l'offre traditionnelle de transports alternatifs à la voiture individuelle (transports collectifs et modes actifs). Parmi ces nouveaux services, on y retrouve :

  • Le covoiturage : il consiste à partager un véhicule à plusieurs pour effectuer un trajet en commun,
  • L’autopartage : il consiste à mettre en commun au profit d'utilisateurs abonnés une flotte de véhicules de transport terrestre à moteur,
  • Le transport à la demande : c'est un service de transport public complémentaire aux services réguliers. Il offre une amélioration locale de l'accès en transports collectifs à des zones périurbaines et rurales pour tout type d'usager et de motif,
  • Etc.

Les axes de travail du Programme Mobilité Durable sont les suivants :

  • Relance d'un réseau PDE (Plan de déplacements Entreprise) sur les bases du dispositif Co-Mobiles 72
  • Mise en place d'un dispositif d'accompagnement des PDE à destinations des entreprises et des administrations basées sur notre territoire
  • Expérimentation et mise en oeuvre d'opérations de Plan de Déplacements Inter-Entreprises (pour les zones d'activités)
  • Création d'un évènement "Mobilité Durable" à destination des employeurs
  • Construction d'une feuille de route pour le développement de la pratique du covoiturage
  • Réflexion et expérimentation de nouvelles mobilités en milieu périurbain et rural
  • Participation à l'élaboration du PDU (Plan de déplacements Urbains) de Le Mans Métropole​
  • Animation et coordination du Collège Transport (coordination des AOT)